Tout savoir sur le mariage éco-responsable

Your Loving Moments a voulu analyser d'un peu plus près cette nouvelle tendance

Bridal shower : les explications et les conseils d'activités qui découlent de l'rganisation de mariage.

À tous les futurs mariés qui se disent «c’est pas vraiment pour nous» : Ne décrochez pas tout de suite ! Il y a des bons plans qui pourront très certainement vous intéresser, voir même, vous inspirer pour donner une touche originale à votre mariage.


Spontanément je vois déjà deux teams: les couples, qui de manière générale pratiquent un mode de vie éco-responsable et l’intègrent dans leur quotidien. C’est donc pour eux une évidence d’intégrer ce « mode de vie » en accord avec la façon de planifier et d’organiser leur mariage. Le thème «Eco-responsable» est même un thème de mariage de plus en plus choisi par les futurs mariés (les avantages à avoir un thème de mariage c’est dans notre article « comment définir son thème de mariage »).


Quels sont donc les axes principaux quand ont décide de partir sur un mariage 100 % éco-responsable ?


Privilégiez la location et la seconde main, que ce soit pour la décoration, la vaisselle, les bijoux, la robe de mariée, le costume ect ect. La location, notamment de la vaisselle peut d’ailleurs se faire via le lieu choisi, votre traiteur ou des sociétés spécialisées dans la location matériel et décoration de fête. La seconde main, c’est en chinant, peut-être en empruntant des choses à votre famille et amis. Les groupes Facebook ou Anibis regorgent aussi d’annonces de reventes de matériel, que vous pouvez acheter à petit prix et pourquoi pas vous-même revendre après votre mariage.


Parlons de la robe de mariée : comment être « eco-responsable » quant on parle de La robe, idem que pour la vaisselle et la déco, il y a la possibilité d’acheter des robes seconde main, directement auprès de particuliers ou en boutique (de plus en plus proposent des robes de seconde main parmi leur collections mais également des robes en location). Et si vous vous dites « alors pour la robe, j’aimerais vraiment que ce soit 100 % MOI » alors choisissez des couturières, créatrices de votre région car c’est aussi ça l’idée d’être éco-responsable : c’est de faire marcher l’économie locale !



Concernant les alliances, nous sommes d’accord que la location sera peut-être un peu compliquée. Par contre la seconde main, je dis OUI ! Alliances de famille ou créer vos alliances auprès d’artisans locaux (on y fait déjà référence dans plusieurs articles faire appel à des entreprises locales et/ou à taille humaine ne fait pas forcément exploser votre budget, bien au contraire).

Idem pour les traiteurs : si vous optez pour un lieu sans gastronomie, alors cherchez des Chefs qui proposent du local, et même si vous souhaitez quand même faire voyager les papilles de vos invités à des kilomètres de la Suisse, veillez à ce qu’il se fournissent auprès de paysans locaux. Bière, Vin : brasseries, vignerons de votre région, peut-être même de votre village ! Vous ou votre wedding planner pouvez passer en direct pour économiser les intermédiaires et le budget vous en remercie ! À ça on ajoute la proximité et donc la facilité en ce qui concerne le choix, les dégustations, et le transport pour amener les boissons à votre lieu de mariage.


C’est d’ailleurs sur ce point « financier et pratique » que la deuxième team les « naturellement un peu moins éco-responsable au quotidien » (comme moi, soyons honnêtes) pourrait se dire « bah tiens, si faire un truc de bien pour la planète et l’économie locale peut nous faire économiser des sous alors pourquoi pas?! »


Il y a parmi les points cités juste avant qui sont aussi généralement les « catégories les plus couteuses » d’un mariage, certaines astuces à éventuellement reprendre, qui peuvent donner une touche éco-responsable, tout en réduisant les coûts dans des gros pans de votre budget.


J’en vient à faire le lien avec l’image qui illustre cet article, les faire-parts… aviez-vous déjà pensez à une autre option que du « papier envoyé par poste et tristement mis au placard ou jeté une fois la date passé » ?


Option 1 : vous avez envie de rester traditionnels avec une jolie création que vos invités recevront par courrier : les faire-parts en papier ensemencé sont selon moi géniaux (fonctionne aussi pour faire-parts de naissance ou invitation baby shower) ! Personnellement (alors que je n’ai pas du tout la main verte) je trouve le concept top ! Le papier est en relief et vos invités pourront le planter et garder longtemps un superbe souvenir de votre journée unique.


Option 2 : le faire-part électronique : déjà de plus en plus courant pour le « save the date », le faire-part électronique se démocratise aussi gentiment pour différentes raisons : l’aspect environnemental (papier, envoi, transport…) et le coût ! Car le prix d’un faire-part peut facilement passer du simple ou double (voir x10) selon ce que vous souhaitez, et peut être un dernier avantage : nos proches étant de plus en plus éparpillé à travers le monde, la question est « mon faire-part va t-il vraiment arriver un jour ? » La voie électronique peu donc être une chouette possibilité de se faire plaisir avec un beau design qui nous ressemble créé sur mesure pour nous tout en faisant des économies et en étant éco-responsable.


Alors amis mariés des 2 teams, cet article a-t-il pu vous aider à piocher trucs et astuces pour la création de votre jour j ?


N’hésitez pas à nous écrire pour nous dire si nos articles vous accompagnent et vous aident dans vos préparatifs


Prenez soin de vous, votre équipe Your Loving Moments.


#weddingplanner #mariage #organisationdemariage #vaud #neuchâtel #suisseromande #genève